Éviter la fugue de votre bouvier bernois : nos conseils

Tous ceux qui viennent d’adopter un chien connaissent la même peur : celle de la fugue de leur compagnon canin. Un chien qui se perd est un chien en danger. Le bouvier bernois, bien que de nature très calme peut parfois être attiré par le monde extérieur. Par ailleurs, très sociable, cette race de chien va facilement à la rencontre d’autres personnes et d’autres chiens pour chercher de la compagnie. Ce qui est l’une des causes fréquentes de fugue chez le bouvier bernois. Comment éviter la fugue de votre chien ? La réponse dans cet article.

Conseil n°1 : Apprenez à votre bouvier bernois à écouter

Le bouvier bernois est de caractère têtu. En général, ceux qui possèdent cette race de chien ont tendance à utiliser une laisse lors des promenades et à tirer sur la corde pour lui faire obéir. Toutefois, une telle démarche n’est pas bénéfique ni pour le chien ni pour le maître et témoigne d’une mauvaise qualité d’éducation.

Un bouvier bernois bien dressé écoute le rappel, ne court pas dans tous les sens et marche au pied. Si vous voulez que votre chien adopte ces bonnes pratiques, enseignez-lui dès son plus jeune âge en usant de patience. Utilisez également l’éducation positive. Ce genre d’éducation s’avère être toujours plus fructueuse que les punitions.

Pour éviter à votre bouvier bernois de fuguer, il est important qu’il assimile l’ordre de rappel. Pour le lui apprendre, optez pour un endroit calme, loin de tout stimulant sonore. Quand il commence à comprendre votre commandement, optez pour un lieu plus animé, comme un parc. Le but est de le faire concentrer sur vous. Sortez-le souvent détaché. Dans les endroits où aucun danger n’est présent, promenez votre bouvier bernois sans laisse. Un tel procédé permet à votre chien de mieux vous écouter malgré les distractions présentes, mais également de contrôler sa curiosité. Il ne voudra plus partir pour découvrir d’autres horizons puisque vous le lui permettez.

Fugue Bouvier Bernois

Conseil n°2 : Mettez en place une clôture anti-fugue

L’apprentissage du rappel peut être un processus long qui exige de la patience. Si votre bouvier bernois reprend ses mauvaises habitudes de partir en courant sans faire attention à vous, il est primordial que vous lui remettiez la laisse. Dans ce cas, vous devez reprendre son éducation ou si nécessaire, faire appel à un comportementaliste canin.

Toutefois, même si votre chien est bien éduqué, il peut s’avérer utile de sécuriser votre jardin pour l’empêcher de fuir. Et pour fuir, votre bouvier bernois ne manquera pas de moyens ! Il peut sauter par-dessus les clôtures si elles ne sont pas assez hautes, il peut également creuser des trous au-dessous des grillages. Par ailleurs, si votre portail est du genre à s’ouvrir facilement, il est temps d’en renforcer la fermeture.

La meilleure solution pour sécuriser l’environnement de votre bouvier bernois et l’empêcher de fuir est de mettre en place une clôture anti-fugue. Cette clôture se compose d’un collier à mettre autour du cou de votre chien, de fil pour délimiter les limites qu’il peut franchir et d’un boîtier relié au collier de votre chien et qui lui envoie une stimulation. Quand votre chien s’approche des zones interdites, le boîtier lui envoie de la stimulation qui lui cause une forte gêne. Quand il s’éloigne de ces zones, la gêne disparaît et tout redevient normal. Il va alors comprendre qu’il ne doit pas franchir les limites. Certes, cette méthode n’est pas du tout agréable, mais c’est nécessaire si vous voulez vous épargner des tracas et protéger votre chien de divers dangers.  Combinée à une bonne éducation, cette clôture sécurisante est parfaite pour réduire les risques de fuite des bouviers bernois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *